Err

Du 27 au 30 décembre 207, une Assemblée Internationale pour valider la réécriture des Constitutions

Toutes les 'bonnes' choses ont une fin ?

Toutes les ‘bonnes’ choses ont une fin? ….

           En début de matinée, un dernier exercice collectif de mise en commun de nos questions et remarques sur le chapitre de la formation, que nous n’avons même pas terminé, au regard de la richesse et de la diversité des contributions.

           «Allez! De toutes vos idées d’ajout et d’amélioration, gardez trace!» Telle a été la dernière intervention de Sr Suzanne, qui nous partagé sa réception de nos suggestions d’ajouts et de modifications en qualité de canoniste et de théologienne. En particulier, elle nous a présenté une possible réorganisation des numéros sur le charisme de façon à favoriser l’étape de la validation par le dicastère romain.     Qu’elle soit remerciée pour toutes ses compétences mises au service de notre assemblée … et pour le joli clin d’œil final: «Mes Sœurs, je vous trouve décidément bien eucharistiques et missionnaires!!»

            L’après-midi était proposée comme un temps de désert, de recueillement de nos découvertes, d’abandon de nos déceptions ou frustrations éventuelles, de remise sous la lumière de la parole de Dieu (Mt 14, 14-23), de recours confiant à l’intercession du Père Vigne, des premières sœurs ... et de toutes les autres!

            Le fruit de ce désert: un verset des Constitutions écrit sur une bande de papier a recouvert peu à peu les carrés de tissu du ‘pachtwork’ inaugural que Sr Jean Michel a assemblées … je ne sais à quel moment de liberté pendant l’Assemblée!! Et chacune des participantes a pu échanger avec sa voisine une prière de confiance pendant la célébration de clôture, conclue par le chant du Magnificat.

            Le temps de «l’officiel» est terminé mais pas celui des conversations, à table et ailleurs, puisque les premiers départs ont lieu dès le 31 au matin: la délégation d’Espagne, Sr Suzanne puis la délégation d’Angleterre-Irlande…

             Demain et après-demain, les sœurs d’Italie pourront, à leur tour, visiter la communauté de l’Arnaud et celle de Boucieu; et il faudra déjà se séparer… mais en se disant:

«Que le Seigneur nous rassemble et nous garde en 2018 dans l’esprit et l’ardeur du Père Vigne comme il nous a gardées jusqu’ici! Qu’Il soit loué, aimé et servi par tous et dans tous les lieux du monde!!»


Rédigé le  1 jan. 2018 16:12  -  Lien permanent
0 Commentaires  

une journée 'ordinaire' ...

Une journée … ‘ordinaire’: un trésor à découvrir, enfin une ‘sortie’(!)et une soirée festive …

             Aujourd’hui, vendredi 29 décembre, le programme est toujours bien fourni et la bonne humeur est au rendez-vous, au moment de la vaisselle aussi!

             Les trois derniers groupes présentent leur recension sur les mots-clés tels que vie/existence, don/offrande, etc… ou encore les adverbes et les adjectifs et enfin les verbes utilisés (actifs, passifs, employés au participe présent). En plus du goût pour le texte de cette version 3 , … nous avons fait des révisions de grammaire française, même si nous l’avons ensuite laissée de côté!

              Nous avons participé à la célébration eucharistique chez les Pères rédemptoristes, nos ‘frères d’en face’ …, avec de l’admiration pour leur crèche très sobre et proche de la nudité du désert.

             L’après-midi du troisième jour, comme dans une Création, … nous avons recommencé la lecture personnelle de ce texte, mais pour l’accueillir dans ensemble, à la lumière de toutes les découvertes partagées par les sept groupes. En pensant au bien de l’Institut, deux questions nous étaient données à répondre: est-ce que le texte, globalement, dit bien l‘identité sacramentine et peut-il être un chemin d’évangile pour chaque sœur? Est-ce que je pense bon, nécessaire de suggérer un ajout ou une modification? Après un discernement priant, un exposé devant les membres du groupe et son accord pour les proposer à l’assemblée. Et en fin d’après-midi, l’assemblée a pris connaissance des propositions d’ajouts et de modifications, sans aller plus loin.

            Mais la journée n’était pas finie!! Il fallait bien vérifier que la fraternité ne se conjugue bien que dans un climat de joie... Sous la houlette de Sr Angelina, nous avons donc fait un tour du monde: depuis les chants de Noël, y compris en Vietnamien - grâce à la présence de Sr Anna à la communauté de la maison-mère- jusqu’à la musique de l’Eurovision ou de l’hymne européen magnifiquement jouées en orchestre par l’Italie, sans oublier l’indispensable chant en irlandais, le ‘carimbo’ venu d’Amazonie, la tarentelle italienne, la comptine enfantine de Burgos (pour faire un peu de gymnastique), la danse tanzanienne. Mention spéciale pour la galerie de smileys très humoristiques, intitulée ‘les humeurs de l’Assemblée’ présentée .. très sérieusement par Sr Suzanne!!


Rédigé le  30 déc. 2017 21:46  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Vous avez dit 'lecture transversale' ?

           Avec ce deuxième jour d’assemblée, les pauses pour se réhydrater … sont de plus en plus nécessaires, car la lecture transversale continue de nous mobiliser dans chacun des groupes!!

           Déjà faire la recension commune du nombre de fois où les mots-clés confiés apparaissent dans le texte de travail et ensuite proposer une évaluation de cette ‘cueillette’ de mots! Qu’est-ce qui est le plus significatif pour le groupe? Y a-t-il des surprises? Qu’est-ce qui est souligné de l’identité des Sœurs du Saint Sacrement? Est-ce que cela conduirait à proposer une autre insistance? ou une autre manière de dire?

           En fin de matinée, l’évêque de Valence, Mgr Pierre-Yves Michel préside la célébration de l’Eucharistie; il nous exhorte … tout simplement à ‘nous laisser aller sur la pente de l’Amour’ en ces jours où la liturgie fait parcourir les écrits de St Jean et il évoque avec émotion les liens tissés avec l’archidiocèse d’Alep en Syrie et le pourquoi de sa nouvelle croix pectorale.

           Toute l’après-midi est consacrée à la remontée du travail des quatre premiers groupes: nous ‘contemplons’ la cueillette des mots clés et l’assemblée accueille l’évaluation faite par le groupe, puis réagit sur ce qui est réveillé par cette lecture très (!) inhabituelle; enfin Sr Suzanne, un ‘œil étranger’ aux sœurs du Saint Sacrement, nous partage sa propre lecture des mêmes mots-clés. Un ensemble d’échanges intenses et plein des saveurs qui ‘remontent’ des cœurs…

          Nous attendons la suite et la fin pour demain matin; vous aussi, sans doute!! À demain!



Rédigé le  28 déc. 2017 20:57  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Ouverture de l'Assemblée et début du travail personnel sur le texte rénové

          Ce matin, mercredi 27 décembre, célébration d’ouverture de l’assemblée internationale, pendant laquelle des sœurs ont apporté un exemplaire de chacun des livrets des Constitutions depuis le Règlement de vie de Pierre Vigne jusqu’à … la version provisoire de notre future règle de vie.

          Après une intervention de Sr Suzanne David nous invitant à entrer dans la profondeur du texte, nous avons reçu l’exemplaire de travail en français et aussi en chacune des langues de la congrégation; un vif remerciement aux traductrices qui ont beaucoup travaillé depuis quelques semaines…

          Pour l’après-midi, des consignes sont données pour un travail par groupes linguistiques,selon la méthode d’une lecture transversale des quatre premiers chapitres: chacune relève personnellement des mots-clés (Père/Fils/Esprit Saint ou Église/monde) ou bien le type de verbes employés ou encore les adverbes et adjectifs utilisés. Ce qui est à relever est réparti entre les sept groupes constitués. Le travail est d’abord personnel, puis nourri dans la prière. Demain, le partage dans le groupe servira à établir les couleurs spécifiques ou les traits marquants qui émergent de ces chapitres.

          La messe en fin de journée est présidée par le P Bernard Jobert, aumônier de St Victor et chanoine régulier de St Victor, qui a bien su transmettre son goût pour St Jean en français… et en anglais!!

Rédigé le  27 déc. 2017 20:45  -  Lien permanent
0 Commentaires  

des journées préliminaires pleines de JOIE


       Depuis l’arrivée de la délégation brésilienne (10 sœurs avec … tous leurs bagages!) le vendredi 22 décembre, la joie est au rendez-vous! Dans toutes les rencontres, les temps de prière et de partage et spécialement pour vivre ensemble la fête de Noël dans l’internationalité. « L’Enfant est né!». L’accueil, les gestes très simples, le sourire, un bonjour, une attention sont la preuve que c’est Noël un peu tous les jours… Avec la communauté de la paroisse Ste Catherine, dans une église comble, nous avons chanté «IL EST NE LE DIVIN ENFANT!» et à la maison-mère nous avons eu un moment de fête et de chants dans nos différentes langues: JOIE simple de se retrouver en communion entre sacramentines de trois continents…

        Samedi 23, arrivée de Sr Rénalda (Tanzanie) pendant que les sœurs du Brésil sont invitées dans un magasin un peu particulier, où ce qu’on achète se paie avec quelques Ave Maria ou Salve Regina!!! et la visite de la communauté de l’Arnaud dans l’après-midi ; au retour, une courte halte à Alixan.

        Mardi 26 décembre, la délégation du Brésil et Sr Rénalda sont allées toute la journée à Boucieu accompagnées par Mr et Mme Coulaud, ainsi que Sr Izilda: délicieux repas, beaucoup de joie dans les échanges, les retrouvailles entre sœurs françaises qui sont allées au Brésil et sœurs brésiliennes qui sont venues en France ... Grande visite de l’exposition des Crèches (10° édition sur le thème de la lumière .. et du Mastrou) , un temps de prière à l’église paroissiale , et puis l’accueil des enfants de l’école St Joseph de Boucieu qui arrivaient avec le premier convoi du «train des crèches» , avec un déploiement des drapeaux de tous les pays de la congrégation;

        Le même jour, beaucoup d’émotions à attendre devant les tableaux d’affichage de l’aéroport de Lyon-St Exupéry: les 5 sœurs d’Angleterre-Irlande, puis les 8 sœurs d’Italie puis les 2 sœurs d’Espagne!! Cette fois-ci, pas d’embouteillage pour revenir et une route facile: à l’arrivée à la maison mère: un volume sonore trrrrès élevé, qui s’ajoute à celui des 30 sœurs déjà là: nous approchons du début de l’assemblée internationale


Rédigé le  26 déc. 2017 22:24  -  Lien permanent
0 Commentaires