HisTOIRE
Pierre Vigne
Un prédicateur convaincant Pierre Vigne nait à Privas le 20 août 1670. L'harmonie du couple de ses parents lui permet une vie familiale heureuse.
Esprit vif et toujours en éveil, à onze ans il assume déjà quelques responsabilités dans la paroisse Saint Thomas.




Le 18 septembre 1694 il reçoit l'ordination sacerdotale des mains de l'évêque de Viviers (Ardèche).

A 24 ans et demi, il est nommé vicaire à Saint-Agrève (Ardèche).
Dès sa première expérience sacerdotale, la méditation de la Parole de Dieu, la prière devant le Saint-Sacrement sont et resteront la force de son sacerdoce.
Sur ce rude plateau, il s'adonne sans compter à sa tâche pastorale.
On imagine facilement l'énergie qu'il va déployer pendant six ans pour approcher les petites gens et connaitre leurs pauvretés, pour aviver la vraie foi et missionner pour l'unité de l'Église.
Un fondateur résolu

En 1700, il laisse Saint Agrève et entre chez les Lazaristes. Cette Congrégation se vouait alors aux missions populaires.
Après un temps de probation, ses supérieurs envoient Pierre Vigne prêcher, avec des confrères, en différents lieux de la région lyonnaise, et même jusqu'à Béziers.
Au contact de ces missionnaires, il s'exerce, avec cœur, aux méthodes des fils de St Vincent de Paul et en applique loyalement les règles si ardues qu'elles puissent lui paraitre.

En Dauphiné et Vivarais, ses missions sont appréciées et suivies par une foule fervente.

  

On commence à faire l'éloge de ce prédicateur si convaincant.

En 1712, il découvre Boucieu qui deviendra le lieu de deux grandes réalisations :
le grand Chemin de Croix ;
la fondation de la Congrégation du Saint Sacrement le 30 novembre 1715