Les  Religieuses du Saint Sacrement en Tanzanie

La perspective d'une fondation sur le sol africain a demandé une longue et persévérante maturation de ..quatre décennies !
Espérée dès 1964, dans le dynamisme du climat conciliaire, elle a finalement eu lieu en 2004. Après avoir accueilli en Europe pendant plusieurs années des recrues venues de République Démocratique du Congo, de Tanzanie, d'Angola, d'Ouganda, du Cameroun, la Tanzanie fut choisie comme terre d'accueil, une terre attachée à la paix, où les croyants (chrétiens, musulmans, animistes) vivent en bonne harmonie.

La communauté de Morogoro est située dans le petit village de Kilakala, non loin d'une chaîne de montagnes , les Monts Uluguru, comme Boucieu, berceau de la Congrégation, est niché dans les montagnes d'Ardèche. Elle a été fondée avec cinq Soeurs de différents pays (Brésil, Italie et Tanzanie).

Fidèles à l'esprit de Pierre Vigne et à ses intentions évangéliques, les Soeurs travaillent à l'éducation des jeunes enfants (de 4 à 6 ans), participent aux activités paroissiales et se proposent de préparer de jeunes femmes à la vie religieuse.

 
 
 
Tanzanie                     


N° national = 255

Blessed Sacrament Sisters
P.O. Box 2135
MOROGORO – TANZANIA


 

 



Les cinq soeurs fondatrices ont atterri à l'aéroport de Dar-es-Salaam le 10 Mai 2004 et arrivent à Morogoro le 12 Mai, où les Pères de la Congrégation du Saint Esprit les accueillent pendant près de huit mois, le temps de construire la maison . La bénédiction solennelle et l'entrée officielle est célébrée le 6 Janvier 2005, avec la présence de Mgr Telesphor Mkude, évêque de Morogoro.

Peu après, elles accueillent de jeunes filles désireuses d'approcher la vie religieuse sacramentine et de servir , pour se préparer avec sérieux à un engagement de vie pour le Seigneur. Le 4 Juillet 2005 marque les débuts de l'école maternelle "Pierre Vigne Nursery School", fréquentée par près de 80 jeunes enfants (4- 6 ans).

Peu à peu, la mission de la Communauté prend corps et épaisseur : à la paroisse catholique, elle prend part aux programmes de catéchèse et s'implique dans les divers groupes et communautés chrétiennes du village de Kilakala. Pendant l'année scolaire, de jeunes filles souhaitant vivre avec la communauté sont accueillies aux temps de vacances .
La communauté de Morogoro compte 13 membres en ce moment : cinq soeurs du Saint-Sacrement ( trois brésiliennes, une italienne et une tanzanienne) ; deux novives et deux postulantes, ainsi que quatre étudiantes logeant dans la maison.